Errances et phylactères

Manga, éditions taïwanaises, Moto Hagio, Akimi Yoshida, bandes dessinées… du papier avant tout!

Hotel Africa, histoire d’une frustration et dernières planches en coréen

le 24/12/2012
Hotel Africa, édition en 5 volumes

Hotel Africa, édition deluxe en 4 volumes

Hotel Africa, édition classique en 5 volumes

Hotel Africa, édition classique en 5 volumes

Je ne sais pas si certains s’en souviennent encore, mais en 2005, Paquet se lance aussi dans l’édition de bandes dessinées asiatiques, avec sa collection Asie, dans laquelle se trouve toujours Usagi Yojimbo de Stan Sakai (je précise quand même pour le coup qu’il s’agit d’un comics). Paquet a surtout misé sur le manhwa (malgré les effets peu fructueux de feu Tokebi et feu Saphira), parmi lesquels une auteure: Park Hee Jung. Le tout commence donc avec Fever, en grand format, au prix « asiatique » de 5.95€. La couverture était avenante, et je découvris ainsi un de mes coups de cœur de l’année. Le rythme de parution n’est pas rapide (« asiatique »?) mais la série Fever, en 4 volumes, sort dans son intégralité. Dans les grands formats de cette collection, j’apprécie l’absence de jaquette mais une couverture avec rabats du plus bel effet. Paquet avait mis le paquet (sans jeu de mot douteux) à cette époque, et Park Hee Jung eut droit à une séance de dédicace au Quai des Bulles de Saint-Malo, suivie d’une interview chez Actua BD.

Vint ensuite Hotel Africa, la série culte de Park Hee Jung, écrite dans les années 90 et qui lui a valu la célébrité dont elle jouit aujourd’hui. Hotel Africa est édité en Corée par Seoul Cultural et paraît dans le magazine de prépublication Wink qui cible un lectorat féminin (magazine et éditeur auxquels Park Hee Jung est restée fidèle, et dans lequel apparaissent Audition de Kye Young Chon, ou encore Kitchen – Là où une histoire commence qu’on trouve actuellement chez Clair de Lune) . Hotel Africa, dans son édition de base, fait 5 volumes dans sa totalité. Pour ses 10 ans, une édition en 4 volumes est sortie en Corée. C’est cette édition-là que Paquet choisit d’éditer pour le public francophone. Ainsi, pour chaque volume d’environ 250 pages, le prix du volume est de 8.95€, toujours en grand format. La parution est toujours peu rapide, mais le volume 3 est tout de même annoncé. Jusqu’au jour où Paquet annonce que toutes les séries du catalogue Asie sont en cours de renégociation avec l’éditeur d’origine, sauf Usagi Yojimbo. Les fidèles au rendez-vous attendent des nouvelles, Paquet répond (ou non) aux questions dans sa page FAQ, mais c’est toujours en « renégociation », jusqu’au jour où en allant sur la page du catalogue de l’éditeur, Hotel Africa n’y apparaît plus (C.O.Y. – Crush On You de Lee Kyung Ha non plus d’ailleurs, mais celui-ci se trouve en scantrad dans son intégralité). Comme ça. Ni vu, ni connu. Étant assez rancunière de nature, je n’ai toujours pas digéré l’affaire, et j’ai fini par acheter mes Usagi Yojimbo en VO (en même temps, quand on fait une pause d’un an sans nouvelles du volume 21…).

Mais la malédiction n’est pas terminée. Lorsque l’éditeur américain Tokyopop s’intéresse à Park Hee Jung, il annonce donc Hotel Africa, Fever, Martin & John et le one-shot Too Long. Finalement, bouffé par les difficultés économiques (ayant mené aujourd’hui à sa disparition aux Etats-Unis), Tokyopop qui annonce la fin de multiple séries dont Hotel Africa, après 2 volumes, de même pour Fever et Martin & John après 1 seul volume pour ce dernier. Dans cette frustration, j’ai cherché voir si il existe donc une fin en chinois. Je fais des recherches et oui! Il existe bien Hotel Africa chez Tong Li Comics, en 4 volumes. Et malheureusement, non, il n’y a pas de fin! Parce qu’à Taïwan, ils ont choisi de sortir l’édition normale, celle en 5 volumes. En gros, il manque donc 1 volume. Les scans (avant de commander, j’essaie de voir quand même si c’est bien la fin, par la pagination, faut pas rigoler non plus c’est tellement galère à lire dans cette langue) confirment mes suppositions, et la dernière page du volume 4 se termine par un « as-tu déjà vu son visage? ». Mais je n’ai toujours pas lâché l’affaire, et en cherchant avec le titre en coréen, et le nom de l’auteure, je tombe sur un site présentant les dernières pages de la série. Je vous les fais donc partager, tant j’ai eu envie de voir cette fin (cela confirmant donc que l’édition taïwanaise est bien incomplète).

Les images des dernières planches proviennent du site http://saesoon.cc/xe/?document_srl=57482:

HotelAfrica_05_203

HotelAfrica_05_204

HotelAfrica_05_211

HotelAfrica_05_212

HotelAfrica_05_213

HotelAfrica_05_214

HotelAfrica_05_230

HotelAfrica_05_231

Edition américaine de Tokypop
Hotel Africa, volume 1 Tokyopop Hotel Africa, volume 2 Tokyopop

Pour continuer la malédiction liée à l’auteure, je ne sais pas si certains ont suivi Martin & John. Il s’agit d’une série (j’en parlerai peut-être un jour si je décolère) d’histoires plus ou moins courtes, toutes sur des personnages nommés Martin et John, ceci étant inspiré du roman gay du même titre de Dale Peck. La série est complète en Corée, avec 12 volumes. Martin & John est donc édité par feu Samji (qui était construit par René Park de feu Tokebi et feu Saphira…) et sort de manière régulière, tous les deux mois. C’était trop beau pour être vrai et rebelote, la série est « en cours de renégociation avec l’éditeur coréen » avec un autre compagnon d’infortune, j’ai nommé… Gong / Palais (lui je m’y attendais beaucoup moins), du même éditeur et du même magazine de prépublication (tant qu’à faire). Ainsi, seuls 5 volumes de Martin & John ont été traduits, pas de scantrad pour lire la suite non plus. J’ai eu l’idée de me tourner vers l’édition allemande, sortie bien plus tôt que chez nous. Finalement, je me rends compte que depuis 2007, il n’y a rien eu après le volume 4. Bref, c’est donc perdu. En même temps, en Allemagne, ils n’étaient pas gâtés: c’était chez Panini Manga. Oui, les salauds sont partout en Europe! [MAJ de septembre 2013] Pour en ajouter sur la malédiction Park Hee Jung, il semble que même en Italie, Fever n’a jamais connu de fin…

Dans toute cette histoire, je me console quand même en me disant que Fever est au moins terminé en français. Que Hotel Africa peut aussi se lire comme une série d’histoires courtes. Que le recueil d’histoires courtes Too Long, au moins, est terminé en anglais. Que Martin & John s’est terminé avec le volume 5, apportant une conclusion à l’histoire débutée au volume 2, et que l’histoire débutée au volume 5 s’apparente déjà un peu plus à du boys love comme on peut en lire plus souvent. Que j’ai quand même pu, malgré ces malédictions successives, découvrir la fabuleuse manhwaga Park Hee Jung. Et que finalement, si le courage est là un jour, et malgré la qualité des scans et des planches retournées (vu que le coréen se lit de gauche à droite), je peux TENTER de lire jusqu’à la fin du volume 4 (n’oublions pas que « c’est du chinois » comme on dit). Enfin, il était possible fut un temps (sur feu Megaupload) de télécharger les rawscans de Hotel Africa. J’ignore si quelqu’un est aussi fan de la série pour avoir les dits fichiers sur son disque dur, mais je suis partante pour les feuilleter virtuellement, même sans rien piger à l’histoire. Oui, j’en suis là. Et vous savez ce qu’est le plus frustrant? Voir encore sur manga-news la fiche du volume 3 de Hotel Africa avec sa sublime couverture.

Informations de Baka-Updates (Fiche Hotel Africa, Fiche Park Hee Jung):

Titre chinois: 非洲大飯店
Nom de l’auteure en chinois: 朴姬貞

Titre original: 호텔 아프리카
Nom de l’auteure: 박희정


13 responses to “Hotel Africa, histoire d’une frustration et dernières planches en coréen

  1. xkazemg dit :

    Bonjour a-yin.
    ce n’est bravo! j’ai longtemps voulu lire ce livre 🙂
    (… i so wish to read your comments in english so that I can understand it better.. lol. :)))

    Ah au fait, pouvez-vous chinois?

    • a-yin dit :

      Hi xkazemg !!!! Thanks for this comment. I often visit your blog because it is so interesting. Are you Chinese? Did you learn some French ^^ ?

      I can « read » Chinese a bit, not so well, it’s still a pain in the ass for me but I do read some manga in Chinese because they are not available in French. For example, I’m now purchasing Kawasou Masumi’s Karin since it looks interesting (I did love Houshin Engi a lot…)

      Hotel Africa can be read in Chinese scans but… it’s not complete😦 . Only 4 volumes of 5 have been translated by Tong Li Comics. I spoke about this series because only 2 volumes of 4 (deluxe edition) have been translated >_< !!!!

      • xkazemg dit :

        Hi again. Yes I am a chinese indeed, though my chinese « skills » were mostly picked up from a combination of soapies and lots of manga – my chinese teachers would be so ashamed of me. : )
        Well, if you are not a native chinese and still able to understand those chinese characters and/or kanji in manga, I’d say your reading skill is pretty amazing already! : )
        I have not read Houshin Engi… I remember vaguely seeing it sold as shounen – is that right?
        Alas, so Hotel Africa suffers the same fate as being an uncompleted series also? It’s sad to know although I’m not surprised to hear that; many translated manhwa suffers more or less the same fate outside Korea, I gathered… Is there many manhwa being published in France?
        I used to drool over amazon UK with envious, seeing a few of interesting manga titles (e.g. Prof. Eiji) being translated in French…. AND knowing there are bookoff stores in France! Oooo~~~ you so lucky! : ))))

  2. a-yin dit :

    I am French born Chinese. I did learn some Chinese (Mandarin) each Sunday morning in Paris Chinatown. But for some reason, I’m still very bad at remembering ideograms. Moreover I never watch drama (I have some problem with them: never liked watching drama u_u) and I don’t watch HK movies anymore. I only speak Cantonese since my Mandarin sucks LoL… You’re great, you seem to understand many languages ^^ .

    Houshin Engi is actually a shônen manga. I loved shônen manga in the past and this one is still one of my favorite. The drawings were great and original (by the time), the characters are great, and it is so funny. That’s why I am so willing to read Karin… When Ialda talked about Karin in his blog (you put a link on your Kawasou Masumi article😉 ) I wanted to read it. I enjoy the « Chinese universe » from the Japanese point of view, stories such as Junni Kokki, Saiunkoku Monogatari.

    I was frustrated by Fushigi Yûgi as I really don’t like romance and there are too much of it. I always regret that Yuu Watase couldn’t do what she wanted with Fushigi Yûgi: she wanted to include more political background and something more mature. Unfortunately, and I understand it like that, I think her editor refused… Such a waste😦.

    Hotel Africa … and its readers suffered a lot yes. Such a… frustration!!! It’s only complete in Korean, I can’t read this language LoL. And as you say, manhwa don’t sell well here in France. There were many manhwa published in France but they don’t sell so well. But I’m very sad about Park Hee Jung’s works because they don’t deserve this fate.

    I read some Pr Eiji at the library. It was good but I’m not willing to buy them.

    Yes there are 3 bookoff stores in Paris🙂. 2 for French books/DVD, etc… and 1 Japanese stuff only. Where do you live?

    Did you check the Chinese scans of Hotel Africa manhwa? You still can read them. It’s not a complete series, but the it’s built as lots of short stories so you can give it a try😉

  3. […] Le Cortège des cent démons fait partie des titres maudits, un peu comme ceux de Park Hee Jung. Jugez plutôt: le titre s’arrête au bout de 6 volumes chez nous (sûrement le mot […]

  4. […] qu’une autre d’ailleurs, Hotel Africa de Park Hee Jung, dont la rareté est encore plus dure à vivre car les manhwa s’exportent […]

  5. Siw Lin dit :

    Aaaaah l’extrême frustration d’Hotel Africa !!! C’est vraiment une malédiction pour les non-coréens ^^; en tout cas les dernières planches sont jolies ! Il ne reste plus qu’à apprendre le coréen…

    • a-yin dit :

      Le pire dans l’histoire, c’est que je voulais apprendre le coréen vers 2003-2004 mais je faisais du chinois déjà ou j’étais à l’étranger. C’était surtout par pure curiosité de l’écriture étant donné que je comprenais plus ou moins comment marche le chinois et le japonais, mais le coréen… Et maintenant, c’est la mode donc tu galères pour t’inscrire haha! Y’avait des cours vraiment pas chers jadis du type 30€ l’année en+.

  6. […] de l’éditeur Seoul Cultural. Ce magazine a accueilli plusieurs séries de Park Hee Jung (Hotel Africa, Fever, Martin & John), Kye Young Chon (Audition) mais aussi Kitchen – Là où une […]

  7. CL dit :

    J’ai lu les tomes 1 & 2 d’Hotel Africa il y a un certain nb d’années, mais aujourd’hui encore je les garde précieusement sur mon étagère car c’est un des mangas (enfin, manhwas) qui m’a laissé le meilleur souvenir. En plus de dessins magnifiques et de personnages attachants, l’histoire est poétique, comme on en trouve rarement selon moi… Idem, je n’ai pas arrêté de chercher des sans sans jamais vrmt de résultat – je suis très contente d’avoir trouvé ton article puisque tu donnes le lien pour des scans en chinois. Je vais essayer de les lire, même si après 5 (bientôt 6ans) à étudier le chinois je ne suis quand même pas sûre d’y comprendre quoi que ce soit…
    J’ignorais que Martin & John avait également été annulé. C’est bien dommage, même si j’accrochais moins que pour Hotel Africa j’ai tout de même acheté les 5 (ou 4?) premiers tomes car il y avait toujours cette poésie que j’aimais bien… Je n’arrive pas à comprendre pourquoi il n’y a pas de public pour ce genre de travaux ? Alors que de nombreuses séries de moindre qualité ont un succès fou en France. Mais les goûts et les couleurs… Ca ne se discute pas🙂

    • a-yin dit :

      Oh mon dieu, une autre « désespérée »😉 !!! Sache que ton commentaire est accueilli avec une grande joie😀 !!!! Vraiment!!!!

      Malheureusement, même en chinois, c’était maudit!!! Moi aussi j’ai laissé de côté le chinois pendant super longtemps et j’ai repris en lisant des manga. Finalement, ça marche dans ce cadre (dessins, peu de texte par rapport à une page écrite). Je t’y encourage si d’autres manga t’intéressent, vraiment.

      Le problème des scans chinois, sur Hotel Africa, c’est qu’ils sont de mauvaise qualité. Je ne parvenais pas à les lire et c’est pourquoi j’ai fini par acheter les volumes (que je lirai prochainement, mais j’ai peur de moins aimer en chinois)… j’ai aussi profité d’un pote qui a des contacts coréens pour qu’il me ramène le dernier volume coréen et c’est vraiment magnifique que l’édition originale. Je prendrai des photos un jour🙂 . En fait, les volumes de l’édition Paquet sont plus petits que celle de l’édition deluxe coréenne. Je ne lis pas du tout le coréen, mais je l’ai pris pour évacuer la frustration, au moins VOIR ce qui se passe (même si je me doute bien, les images ne font pas tout chez cette auteure🙂 ).

      Je trouve aussi une poésie vraiment unique chez Park Hee Jung et que je ne trouve pas chez d’autres manhwaga également. Je ne comprends pas le peu de succès. Peut-être justement ce côté tellement poétique mais un peu lent, parfois embrouillé? J’ai moins accroché à Martin & John aussi, mais j’aimais beaucoup retrouver cette ambiance aussi🙂 . Et puis les segments sont tous différents. J’aurais aimé voir celui qui se passe dans une Corée ancienne, avec des costumes d’époque dessinés par Park Hee Jung! Je crois qu’on peut se brosser avec cette auteure (même en chinois😦 ).

  8. Einal dit :

    Bonjour.
    Je viens de tomber un peu par hasard sur cet article (et ce site).
    J’ai beaucoup cherche la suite d’hotel africa mais sans succes.
    A croire qu’il y a vraiment peu de gens qui connaissent cette serie, et moins encore qui on la possibilite et l’envie de les traduire.
    Mais je ne desespere pas. J’aime tellement Fever et Hotel Africa.
    Dans le meme genre (annule de chez Paquet), j’ai lu COY en anglais. Mais bon, ca ote une partie du charme:/

    • a-yin dit :

      Oh mon dieu un commentaire! Désolée de répondre aussi tard😦 et merci du passage, ça me fait « plaisir » de voir que d’autres ont aimé Hotel Africa. Je pense que Hotel Africa a été encore plus maudit que COY: au moins, ce dernier a été traduit en scan (bon, c’est illégal…) en anglais! Hotel Africa, personne n’en a voulu lol. Perso, j’ai été si frustrée que j’ai continué un peu en chinois (l’édition est vraiment pourrie) et acheté le tout dernier en coréen: sans rien comprendre, sinon c’est pas drôle!!! Je crois que Hotel Africa est mon plus grand deuil (et à venir, il y aura sûrement Onmyôji en manga, faut se faire une raison T-T).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :