Errances et phylactères

Manga, éditions taïwanaises, Moto Hagio, Akimi Yoshida, bandes dessinées… du papier avant tout!

Fin de Simple comme l’amour en librairie

le 12/06/2013

simple-comme-lamour_13-14

C’est aujourd’hui que se termine la série Simple comme l’amour de Fusako Kuramochi, avec les volumes 13 et 14, vous pouvez lire des avis ici. Une série qui mérite le détour mais qui n’aura pas trouvé un public pour l’accueillir comme il se doit: le dessin difficile et peu attirant (laid pour certains) mais plein de caractère, une histoire assez banale qui ne bouge pas beaucoup sont des arguments qu’on peut souvent voir à propos de cette série.

Néanmoins, je lui trouve quelque chose de très particulier, il y a cette douceur omniprésente, un quotidien dans une petite ville de campagne complètement paumée, une galerie de personnages attachants et une ambiance unique. L’histoire d’amour n’est pas palpitante, mais c’est ce défaut que j’aime tant dans cette série: il n’y aura pas de suspense amoureux, pas de « mais avec qui va-t-elle sortir? », pas de mecs prêts à en découdre pour conquérir l’héroïne, et pas d’autres nanas rendues psychopathes par la jalousie, pas de pathos à l’extrême, ni de grands drames, mais de la subtilité, de la finesse, de la simplicité, une touche d’authenticité et pas mal de sincérité.

Les dessins de Fusako Kuramochi, s’ils ne sont pas vraiment « beaux », dégagent beaucoup de charme à mon goût. Il faut donner une chance à ce shôjo aujourd’hui terminé et qui peut plaire à ceux qui ne sont d’ordinaires pas attirés (comme moi) par les romances lycéennes (et ce, malgré le titre ou le quatrième de couverture!). J’ai moi-même été convaincue que très tard, l’an dernier, par Simple comme l’amour, tant le titre et le quatrième de couverture ne me donnaient pas du tout envie. L’adaptation filmique de cette série a reçu un prix au Festival de Toronto. Pour ma part, j’ai hâte de lire la fin!


4 responses to “Fin de Simple comme l’amour en librairie

  1. shermanex dit :

    J’ai pas trop lu les 4ème de couverture mais j’aime bien le titre, il sonne vrai.
    Tu le trouves cucul ?
    (Enfin, depuis, tu comprends pourquoi ça s’appelle comme ça ^^)

    • a-yin dit :

      Je parle de celui du premier volume:
      – un nouveau qui vient de la ville
      – une fille de la campagne
      – il est trop franc
      – elle ne l’aime pas trop
      – mais elle pense à lui

      eeeeuh… la non fan des romances lycéenne qui se vit en moi n’a pas été attirée du tout ^^; .

      « Soyo Migita habite un petit village dont l’école ne compte pas plus de six élèves. Sa vie paisible va pourtant être complètement chamboulée par l’arrivée de Hiromi Ôsawa, originaire de Tokyo. D’abord excitée à l’idée de faire sa connaissance, la jeune fille ira de surprise en surprise en découvrant qu’Ôsawa est, en fait, un garçon prétentieux et hautain. Pourtant, elle ne peut s’empêcher d’être fascinée par son assurance… »

      Quant au titre, c’est surtout qu’avec mes goûts, je me disais que non ce ne serait pas spécialement pour moi🙂 . La jeune fille en fleurs (bleues…) n’est pas vraiment là… moi je craque plutôt pour la couverture de Kongoh Bancho xD!

      J’ai galéré mais j’ai enfin mes volumes 13 et 14 =) trop heureuse!

      http://www.manga-news.com/index.php/manga-vo/Tennen-Kokekko-jp/vol-1 La couv japonaise du volume 1: rien à voir ^^; …

  2. […] des (mauvais) publi-rédactionnels pour les encourager. Je serais tentée de crier : achetez Simple comme l’amour, Samidare, Kids on the Slope et… In the Walnut !   […]

  3. Bonjour,

    Je viens de créer une team de scanrad, je recherche des personnes pour m’aider que ce soit en traduction, en check, clean et édition.

    Si cela t’intéresse fais-moi signe.

    Cordialement.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :