Errances et phylactères

Manga, éditions taïwanaises, Moto Hagio, Akimi Yoshida, bandes dessinées… du papier avant tout!

Moto Hagio chez Kazé Manga: Le Coeur de Thomas

le 10/07/2012

Fin du suspense. L’annonce a été faite à la Japan Expo où Moto Hagio fut invitée. Kazé Manga va donc sortir, en 2012, l’oeuvre phare de Moto Hagio, Le Coeur de Thomas, considéré comme l’ancêtre des boys love. Une oeuvre particulièrement attendue ici, et qui correspond bien à l’aura que Moto Hagio renvoie chez nous: pionnière du boys love.

D’un côté, je me dis que « Enfin ». Après La Rose de Versailles et Très cher frère… qui ont connu des adaptations animées nous étant parvenus en France dans les années 80, nous avons enfin un shôjo des années 60 d’une mangaka plus que célèbre qui arrive enfin. C’était un sacré manque à combler dans le paysage manga français. Car nous avions des manga classiques dessinés par les hommes, mais rien du côté féminin. Je me réjouis de voir Moto Hagio débarquer ici, et je ne peux qu’espérer que le manga fasse de bonnes ventes. Le prix rebute déjà certains lecteurs, car l’ouvrage coûtera 19.99€ mais a l’avantage de comporter un seul volume. Je me demande maintenant quel sera le format choisi.

Quelque part, j’avoue regretter ce choix. Car The Heart Of Thomas est également prévu chez Fantagraphics, dans une édition en un seul volume aussi, sûrement identique à ce qu’on a eu pour A Drunken Dream and Other Stories, très belle édition au demeurant. De plus, le traducteur de cette édition n’est autre que Matt Thorn, grand chantre du shôjo, fan de Moto Hagio et plus particulièrement du Coeur de Thomas qui a changé sa vie. J’aurais aimé, donc, voir le travail d’un homme particulièrement motivé et fan de l’oeuvre. Avec une autre oeuvre, j’aurais eu une oeuvre de plus à découvrir de Moto Hagio.

Après, il est clair que j’achèterai l’édition française pour soutenir l’auteure et espérer la sortie de ses autres oeuvres. J’espère aussi que si le succès est au rendez-vous, Kazé ne se contentera pas uniquement de sortir d’autres oeuvres dramatique de Moto Hagio, car il ne faut pas oublier que la mangaka s’illutre dans le genre de la science fiction. Cela donnera ainsi une autre image du shôjo que celle qui lui colle à la peau, surtout depuis plusieurs années: celle de comédies romantiques à l’eau de rose se déroulant au lycée…

Enfin, pour en revenir à la Japan Expo, Moto Hagio avait donc un stand où elle vendait un doujin au titre de Léokun, autoédité, en trois volumes et grand format, à 15€. Herbv a chroniqué pour l’occasion cette oeuvre de Moto Hagio sur le site Bulledair. Je ne me suis pas rendue sur les lieux, n’étant pas amatrice de ce type d’événement, mais il n’y avait pas foule, d’après les dires. Le doujin est clairement un objet collector, mais surtout, il s’agit de la première oeuvre qu’on peut lire de Moto Hagio en langue française.

Le Coeur de Thomas n’est pas l’oeuvre que j’attendais le plus, mais il faut se rendre à l’évidence que le choix est judicieux de la part de Kazé. Les fans de yaoi attendent, je pense, cette oeuvre au tournant, et l’oeuvre est suffisamment célèbre et souvent citée pour qu’on s’intéresse à elle, ne serait-ce que pour l’Histoire du manga. Le format est aussi un bon choix, je trouve. En one-shot, pas de risque d’érosion de vente au fil des volumes ou d’arrêt de série si jamais ça ne marche pas (ce que je ne lui souhaite évidemment pas).


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :